HADITH DU JOUR : Vendredi

0
48

Amr-ben-Taghlib a enseigné que l’Envoyé de Dieu ayant reçu de l’argent ou des captifs, les partagea, donnant quelque chose aux uns, sans rien donner à d’autres. Il apprit ensuite que ceux qui n’avaient rien reçu se plaignaient. Alors il rendit grâces à Dieu, proclama ses louanges, puis il dit : “Ensuite. Par Dieu ! Certes j’ai donné aux uns et j’ai négligé les autres. Or ceux que j’ai négligés me sont plus chers que ceux à qui j’ai donné. Mais je donne à des gens dans le coeur desquels je vois de l’impatience et de la frayeur, tandis que pour d’autres, je me fie à ce que Dieu a placé de désintéressement et de bien dans leurs coeurs. Parmi ces derniers se trouve ‘Armr-ben-Taghlib.” “Par Dieu ! dit ‘Amr, je n’aurais pas voulu qu’il y eût eu pour moi des chamelles brunes, à la place de ces paroles de l’Envoyé de Dieu.”
Sahikh boukhari : Vendredi, Titre 11 chap 29
Assy